Quels sont les différents types de gyrophares ?

Quels sont les différents types de gyrophares ?

Automobile Commentaires fermés sur Quels sont les différents types de gyrophares ?

Tous les usagers de véhicules circulant sur l’espace public sont soumis au respect du Code de la Route. Cela étant, certains usagers, sous certaines conditions, peuvent s’affranchir de certaines règles. Parmi ces usagers, nous allons ici traiter de ceux identifiables grâce à des gyrophares.

Les gyrophares sont définis comme étant des feux de signalisation rotatifs apposés sur le toit des véhicules considérés comme « prioritaires » ou « d’intérêt général ». La plupart du temps, les gyrophares sont accompagnés d’une sirène sonore.

Cette signalisation lumineuse et le son strident informent les autres usagers de la route que le véhicule est en mission. Le Code de la Route prévoit que l’ensemble des usagers facilite le passage ou laisse passer le véhicule en mission, selon qu’il soit considéré « prioritaire » ou « d’intérêt général ».

Trois types de gyrophares existent : le gyrophare bleu et sirène à deux temps, le gyrophare bleu et sirène à trois temps et le gyrophare orange ou jaune sans avertisseur sonore.

Nous allons à présent détailler les différents types et leurs utilisations possibles.

Les gyrophares bleus et sirène à deux temps

Les gyrophares bleus et la sirène à deux temps sont, selon le Code de la Route, exclusivement réservées aux véhicules définis comme prioritaires. Les véhicules prioritaires et plus particulièrement les véhicules d’intervention sont ceux de la gendarmerie, de la police (nationale ou municipale), du SAMU, du SMUR, des douanes. Ce type de gyrophares peut aussi équiper des véhicules transportant des détenus ou une escorte policière encadrant un corps diplomatique (facilement identifiable grâce à la plaque d’immatriculation).

Lorsque le gyrophare bleu et la sirène à deux temps de ces véhicules prioritaires sont activés, ils peuvent s’affranchir de la signalisation en vigueur sur leur voie. De plus, les autres usagers leur doivent la priorité (en ligne droite et aux intersections), c’est-à-dire prendre les dispositions nécessaires pour se laisser dépasser par le véhicule prioritaire (que ce soit en ville ou sur l’autoroute).

Les usagers se trouvant à un feu rouge ont le droit en ces circonstances d’avancer légèrement, tout en veillant à ne mettre ni autre véhicule ni piéton en danger. Dans ce cas, même si le feu rouge est franchi, aucune amende n’est encourue.

Si un usager ne donne pas la priorité à un véhicule prioritaire ayant activé son gyrophare bleu et sa sirène, il encourt une amende de 135€ et risque de se voir retirer 4 points sur son permis de conduire.

Il est important de préciser que le feu bleu clignotant et la sirène à deux temps sont utilisés uniquement en cas d’extrême urgence. Ces cas peuvent être les suivants : menace pour la sécurité ou l’ordre public, protection de biens de très grande valeur, dans le but de sauver la vie ou d’éviter de graves préjudices pour la santé d’une personne.

Les gyrophares bleus et sirène à trois temps

Selon le Code de la Route, les gyrophares bleus et la sirène sonore à trois temps sont attribués aux véhicules non prioritaires mais effectuant des missions d’intérêt public.

Les gyrophares bleus et la sirène à trois temps peuvent équiper notamment : les véhicules d’intervention sur le réseau électrique ou le réseau de gaz, les ambulances, les convois de la Banque de France ou encore les véhicules d’associations médicales en mission.

Il est d’usage de laisser le passage libre à ces véhicules lorsque leur gyrophare et leur sirène sont allumés. En revanche, ces véhicules en mission d’intérêt public doivent nécessairement respecter le Code de la route comme tous les autres usagers et ne sont donc pas prioritaires aux intersections.

Les gyrophares jaunes ou orange sans avertisseur sonore

Toujours selon le Code de la Route, les gyrophares oranges ou jaunes sans avertisseur sonore se retrouvent sur les véhicules encombrants ou lents. Ces véhicules sont équipés de feux tournants ou clignotants oranges mais sans sirène. Dans cette catégorie, se retrouvent donc les véhicules agricoles, ceux destinés au traitement des déchets ménagers et ceux permettant l’entretien de la voirie. Le convoi exceptionnel se retrouve également doté de gyrophares orange.

Le feu orange clignotant signale donc la présence de dangers. Il peut être utilisé sur des véhicules dans le seul but d’indiquer des zones de travail, d’accidents, de véhicules inhabituellement longs, larges ou lents ou avec un chargement inhabituellement long ou large.

Les véhicules équipés de feux orange rotatifs doivent également être équipés de bandes rouges et blanches comme requis par la norme de signalisation de sécurité.

Plusieurs intensités de lumières gyrophares existent grâce au développement de différentes technologies. Pour les gyrophares orange, si le gyrophare est utilisé assez rarement et seulement dans des situations où les risques ne sont pas trop importants, un gyrophare halogène est suffisant. C’est d’ailleurs pour cela que la plupart des véhicules lents ou encombrants équipés de gyrophares oranges ont recourt à cette technologie.

Les véhicules munis de gyrophares n’ont pas nécessairement de plaque d’immatriculation différente mais il est inscrit sur la carte grise du véhicule concerné la permission d’utilisation de gyrophare le cas échéant.

En somme, il est impératif de respecter les différents termes d’utilisation des gyrophares régis par le Code de la Route. Vous cherchez à remplacer vos gyrophares LED ? Vous trouverez tout ce dont vous avez besoin sur cnjy-led.fr.

En effet, ce ne sont pas de simples jeux de lumière clignotante, ils indiquent des véhicules en missions particulières, des cas d’urgence, des dangers. Retenez qu’il vous faudra impérativement laisser passer un véhicule ayant activé son gyrophare bleu et sa sirène à deux temps, que vous devrez faire un maximum pour laisser passer un véhicule utilisant un gyrophare bleu et une sirène sonore à trois temps (tout en respectant le Code de la Route) et prêter une grande attention aux véhicules ayant leur gyrophare orange allumé qui représentent des véhicules lents et encombrants, source de danger sur la voirie. Enfin, si vous voyez un gyrophare rouge, sachez que cette couleur n’est pas censée être utilisée en France.

Author

Rechercher

Back to Top