Ouvrir un food truck : les étapes à suivre

Ouvrir un food truck : les étapes à suivre

Camion Un commentaire sur Ouvrir un food truck : les étapes à suivre

Depuis quelques années, le Food Truck a vraiment le vent en poupe. Ces camions qui sillonnent en villes vous proposeront des recettes inédites et une qualité de produits élevés. La plupart du temps, ces derniers s’inspirent de la restauration à l’américaine.

               L’aventure Food Truck a su séduire les consommateurs. Mais ce n’est pas les seuls à aimer ce concept, car les amoureux de camion et de cuisine commencent aussi à vouloir changer leur vie et prendre la route. Si vous avez envie de réaliser ce rêve, voici les étapes qu’il faut suivre.

truckfood-2

La préparation

               Si vous connaissez des propriétaires de food trucks n’hésitez pas à discuter avec eux. Avant la véritable préparation de ce projet, vous devez les demander toutes les questions qui vous tracassent. Ils peuvent aussi vous donner des conseils pour bien commencer votre affaire. Surtout, demandez les comment ils ont fait pour débuter.

               Après cela, vous pouvez penser à la manière dont le fait d’avoir un food truck correspondra à votre style de vie. Vous devez prendre en compte quelques facteurs importants : votre carrière, votre situation financière, votre emploi du temps, le lieu. Pour vous aider, répondez à ces quelques questions : quelles sont les nécessités physiques utiles pour la gestion d’un food truck ? Est-ce que cette entreprise correspond à votre personnalité ? Combien allez-vous gagner par mois ?

               Dans la préparation de votre food-truck, vous devez également mettre au point un concept de base. Vous pouvez par exemple faire une liste des plats que vous allez servir, votre charte graphique, ou simplement votre business plan.

               Comme c’est une entreprise, vous devez aussi définir une entité juridique précise. Cela est nécessaire pour ouvrir un commencer légal aux yeux de la loi. En ayant une entité juridique et un business plan, vous serez plus sérieux vis-à-vis des investisseurs et des clients. Je vous conseille de voir de plus amples informations sur des sites officiels dédiés aux autos entrepreneurs.

               Vous devez aussi établir un business plan pour vous guider dans votre affaire. Ce document vous guidera dans le développement de votre commerce et vous préparera à affronter d’éventuelles poursuites judiciaires. Grâce à votre business plan, vous pouvez aussi assurer le budget d’achat de licences, d’assurances et de matériels.

               Après cela, vous pouvez déposer une demande pour l’obtention d’une licence, d’un permis et d’un certificat. En effet, les restaurants mobiles nécessitent un permis, une licence et quelques équipements. Vous pouvez demander ces informations auprès des autorités locales. Mais vous pouvez aussi demander de l’aide auprès des propriétaires de food truck.

               Si vous êtes aussi un fan de véhicules comme moi, vous savez qu’il est nécessaire d’avoir une assurance pour ce genre d’activité. Cela n’est pas seulement une étape, c’est une nécessité. Vous devez toujours vous préparer à d’éventuels imprévus, comme des accidents ou autres.

truckfood

Les équipements

               Bien sûr, avant d’ouvrir votre food truck, vous aurez besoin d’un camion. Ce véhicule constitue même la pièce centrale de votre entreprise. Vous devez donc choisir un modèle de qualité, grande et présentable. Vous devez prévoir entre 30.000 € et 50.000 €.

               Si votre camion fait aussi office de cuisine, vous devez le meubler en conséquence. Vous aurez besoin de matériels de stockage et surtout de matériels de cuisine. Pour commencer, acheter d’abord les équipements utiles dans l’immédiat, au fur et à mesure, vous pouvez acheter d’autres équipements.

               Vous devez aussi commencer à discuter avec les fournisseurs de nourritures. Ces derniers vous approvisionneront en nourriture et en ingrédients. En signant des contrats, vous pouvez réduire les prix et vous faire connaitre auprès de plus de personnes grâce au bouche-à-oreille.

               Si vous préférez acheter par vous-même les ingrédients à utiliser dans vos plats, faites toujours des achats en gros auprès de catalogues ou d’entrepôts. Toutefois, vous devez vérifier que les fournisseurs respectent bien les règles d’hygiènes pour leurs marchandises. Les détaillants peuvent aussi vous offrir des produits frais, sauf que la quantité sera limitée.

               Les food trucks sont des véhicules assez imposants, vous devez donc penser à une place pour garer le vôtre lorsque vous ne travaillez pas. Vous pouvez profiter des parkings qu’offrent certaines municipalités. Et si votre commune ne propose pas de place de parking, vous pouvez toujours louer un espace ou un garage à condition que celui-ci soit validé par des inspecteurs sanitaires.

Le développement de votre affaire

               Pour bien commencer dans les règles de l’art, vous devez demander conseil à une personne expérimentée dans le monde des affaires. Si possible, demandez de l’aide à une personne travaillant dans le milieu de la restauration. Avant d’entamer n’importe quelle démarche, elle vous montrera la meilleure voie à suivre.

               Après avoir peaufiné le concept de votre budget, vous pouvez finaliser votre menu. Vous devez faire en sorte de garder un menu simple pour que vous puissiez approfondir vos spécialités dans un type de cuisine distinct ou un produit. En proposant une bonne cuisine, soyez sûr d’attirer plus de clients.

               Vous devez aussi fixer le tarif de vos plats. Prenez en compte les coûts d’opération pour avoir un prix rentable. Vous pouvez par exemple déterminer une liste de prix selon vos produits et les changer en fonction de ce qui se fait sur le marché.

               Une fois que vous avez établi vos tarifications et les coûts nécessaires, vous pouvez établir un système de facturation et de paiement. Vous pouvez réfléchir aux types de paiement que vous allez accepter et la manière dont vous allez établir vos tickets de caisses pour les clients. Je vous conseille d’ouvrir un compte bancaire pour votre commerce.

               Par rapport à vos finances, vous pouvez aussi embaucher des salariés pour vous aider. Lorsque vous faites vos premiers pas, pensez à gérer seul votre cuisine, la préparation et le service. Mais lorsque votre food truck se développera, vous devez engager des serveurs par exemple.

               Pour faire connaitre votre entreprise, vous pouvez user des réseaux sociaux ou faire confiance au bouche-à-oreille. Vous devez aussi peindre votre nom et votre logo sur votre camion pour attirer des clients.

Author

1 Comment

  1. Quentin 18 septembre 2016 at 9 h 56 min

    j’ai un food truck depuis maintenant 5 mois, si vous avez des questions à me poser ou autre je suis disponible. Merci d’avoir consacré un article sur le food truck.

Leave a comment

Rechercher

Back to Top